Dragon Knight 2: Gaiden Hentai VOSTFR – Reviews et Critiques

Synopsis :
Notre héros en rut Takeru est de retour ! Presque tout le monde a appris comment il a sauvé le royaume de Strawberry Fields, et sa renommée n’est pas passée inaperçue. En passant par une ville, il rencontre un jeune garçon nommé Jody qui cherche sa soeur disparue. Après s’être assuré que la soeur de Jody est une belle fille, Takeru accepte de l’aider à la retrouver. Mais ce qui commence comme une simple quête pour retrouver une personne disparue s’avère être quelque chose de plus sombre et de plus sinistre…

Révision :
Après avoir été soumis à la médiocrité de « Dragon Knight », je n’avais pas de grands espoirs pour la suite : Dragon Knight 2. Le fait que la plupart des suites sont pires que les originaux n’a pas aidé non plus. À l’exception de quelques brèves références à l’acte héroïque de Takeru qui a sauvé des champs de fraises, l’intrigue de Dragon Knight 2 n’a aucun rapport avec le premier épisode. J’ai été agréablement surpris par l’amélioration de la structure de l’histoire et de la caractérisation employée dans Dragon Knight 2. Takeru se retrouve dans une ville qui est lentement dévorée par le mal, et il doit aller au fond des choses avant qu’il ne soit trop tard. Il ne s’agit pas seulement d’aller dans un donjon, d’abattre des monstres et de sauver de jolies femmes.

Mais Dragon Knight 2 n’est pas sans inconvénients. Certains dialogues impliquent des choses qui restent inexpliquées, et la fin vous donne l’impression que d’autres choses sont censées arriver. Takeru a mûri un peu, et il n’est plus le pervers du clic d’obturateur qu’il était dans Dragon Knight. Il est en fait une sorte de gentleman dans Dragon Knight 2, ce qui fait de lui un héros plus sympathique. Les personnages de soutien sont également représentés avec plus de profondeur cette fois-ci, chacun ayant sa propre personnalité et son propre but. L’art et l’animation sont en dessous de la moyenne, et crie généralement au budget limité. Je ne suis pas satisfait du style désordonné et non raffiné avec lequel la plupart des personnages sont dessinés, et aucune des filles n’est jolie ! Les scènes d’action se sont un peu améliorées par rapport à Dragon Knight, la mauvaise qualité de l’art rend la chose difficile à apprécier.

Bien qu’il y ait des rapports sexuels réels dans Dragon Knight 2, ils ne sont pas représentés de manière trop explicite. Vous verrez surtout des seins et des fesses, les parties génitales inférieures n’étant pas vraiment représentées. Dragon Knight 2 est meilleur que Dragon Knight en termes d’intrigue et de caractérisation, mais il perd tous les éclairs d’humour que Dragon Knight avait. La qualité visuelle s’en ressent. En résumé, Dragon Knight 2 est toujours un film moyen, comme Dragon Knight l’était.

Divers :
Le RPG bishoujo Dragon Knight III est sorti sous le nom de « Knights of Xentar » aux Etats-Unis, mais il est maintenant épuisé.

Inages extraites de la vidéo: