Moral Hazard Hentai VOSTFR – Reviews et Critiques

Révision :

Oh ! Risque moral, à quoi peut bien servir votre existence ? C’est encore une autre des caractéristiques de Hot Storm qui sont manifestement à petit budget et qui doivent être si peu coûteuses pour produire une qualité qui n’est pas du tout pertinente. Non seulement tout ce qui compose ce film est incomplet, des personnages et de l’histoire à l’animation et aux détails, mais ils ont même inventé une nouvelle technique d’animation. Ils ont même inventé une nouvelle technique d’animation : ils ont mis en boucle la même scène, tout en ajoutant continuellement des écrans plus petits de la même scène par-dessus, une technique qu’ils ont tellement aimée qu’ils ont décidé de l’utiliser pendant près de trois minutes au total. Ce n’est qu’un des nombreux aspects involontairement hilarants de ce qui est, j’en suis sûr, une grosse blague pour nous tous.
Ne voulant pas perdre de temps avec la rime ou la raison de ce qui se passe, Moral Hazard se lance dans la bagarre avec une écolière poursuivie par un homme lubrique et fou de sexe. Je suppose que la raison est que c’est une écolière et qu’il veut du sexe, mais les détails ne sont pas vraiment importants ici. Elle ne parvient pas à s’échapper car il déchire rapidement ses vêtements et commence à faire ce qu’il veut avec elle. Heureusement, malgré le fait qu’elle doive lui faire une pipe pendant quelques minutes, un passant serviable décide de montrer à ce voyou grossier pourquoi et lui donne un coup de poing au visage. Sanglé et exposé, le vaurien insatisfait court rapidement vers les collines tout en jurant de se venger de la perte de sa précieuse écolière. Éternellement reconnaissant après avoir été sauvé et jusqu’à présent pas encore souillé, il est malheureusement un peu prématuré de compter ses bénédictions. Car son sauveur est un homme d’affaires récemment ruiné qui n’a plus de raison de vivre, et voir cette tendre jeune fille serrer les restes de ses vêtements contre son corps à moitié nu est tout simplement trop. Il reprend là où l’autre homme s’est arrêté, mais son temps est limité, car l’autre homme n’attend qu’une occasion de reprendre son beau prix. Et ainsi, pendant les vingt-deux minutes d’animation en boucle de type diaporama, ces deux hommes continuent à s’affronter pour le droit de violer cette pauvre jeune femme.
Je suis sûr que lire cela ne vous fait pas vraiment penser que l’aléa moral va être hilarant, mais, l’aléa moral est hilarant. Je me suis retrouvé à rire de l’absurdité de l’histoire, de l’animation épouvantable, des dessins hideux, et du simple fait qu’ils ont dû utiliser au total une vingtaine de scènes différentes et se contenter de mettre l’animation en boucle pour allonger le tout aussi longtemps. J’étais pratiquement au sol lorsque, pour ce qui devait être la cinquième fois, ils ont décidé de mettre une scène en boucle alors que des copies plus petites de la même scène se superposaient continuellement aux autres. Ce qui est probablement le plus grand raccourci d’animation jamais imaginé. Il n’y a vraiment aucun facteur de rédemption ici, et seul le morceau japonais réussit à ne pas dégrader davantage cette sortie dans les entrailles de l’enfer. Même le sexe n’est pas agréable ; enlisé par tous les problèmes inhérents à son cas de moisi. Comment peut-on rendre inintéressante l’utilisation d’une grosse chauve-souris jaune ?
Il ne sert à rien de regarder « Moral Hazard ». Tout ce qui s’y passe est un crime contre l’humanité et, à moins que vous ne soyez un glouton de la punition, trouvez votre dose de hentai ailleurs. Vous pouvez cependant en tirer un certain plaisir si vous le trouvez aussi hilarant que moi.

Divers :