Des termes consernant le Kamakura Bakufu (le gouvernement militaire)

 鎌倉幕府基本用語集


Bakufu 幕府
Le gouvernement militaire du Japon, qui est ordinnairement connu sous le nom de "Shogunat" ou "Shogounat". L'origine de ce terme remonte au systeme militaire de la Chine. En Chine ce fut le gouvernement militaire provisoire sous la tente.
Au Japon, le Bakufu fut fonde par Minamoto no Yoritomo (1147-1199) pendant la guerre intestine de 1180 a 1185, et fut affirme dernierement par la nomination de Yoritomo a Shogun (grand general) par la cour en 1192. Le Bakufu a Kamakura dura jusqu'a 1333, quand les armees assemblees sous l'Empereur Godaigo (1288-1339) le detruisirent et realiserent la Restauration (Kenmu no chuko).
Dans l'histoire du Japon, l'epoque qui fut gouvernee par le Bakufu a Kamakura est appelee "Kamakura jidai (l'epoque Kamakura)". Ordinnairement cette epoque est considere comme le commencement du Moyen-Age du Japon.
Or, le Bakufu de Kamakura, qui fut etablit provisoirement et privement dans la guerre intestine, modifia son organisation avec le temps. Pour considerer le systeme de Bakufu dans son ensemble, on doit faire la recherche historique.

Le Bakufu de Yoritomo fut, au debut en 1180, provisoire et local et il n'eut pas le nom de Bakufu meme. Ce fut une formation privee pour organiser des sujets (gokenins) de Yoritomo. Avec son succes militaire, le Bakufu devint une organisation constante et etendit sa domination.
Donc, la fonction principale de Bakufu fut, en premier lieu, d'affimer les relations entre Yoritomo et les guerriers (gokenins), qui furent eux-memes petits chefs des guerriers. Par ce but militaire, Yoritomo et le premier Bakufu certifia le poste de ces petits chefs comme l'officier local sous zuryo et l'administrateur du domaine seigneurial. Autre cote, Yoritomo garantit les revenus fiscaux de l'Etat pour la cour et les profits des noblesses comme les seigneurs de domaine. Par cette derniere politique, Yoritomo insista qu'il ne fut pas un rebelle contre la cour. En octobre 1183, cette doctrine politique fut admise par la cour, et la domination de Yoritomo dans les pvovinces de l'Est du Japon (Tokaido et Tosando) fut autorise.
A l'occasion de la chute des Taira qui furent la contre-force de Yoritomo, et apres la rebellion en echec de Minamoto no Yoshitsune (1159-1189) contre Yoritomo en 1185, Yoritomo demanda la creation de poste de protecteur de province (shugo) et le droit de la nomination de l'administrateur de domaine (jito) a la cour. Par l'aquisition du droit de la nomination de shugo et jito, le Bakufu devint le pouvoir de controler la base economique de la societe.
Mais dans le temps paisible, le caractere politique de Bakufu se changa peu a peu. Il devint l'organisation de la mediation entre les sujets directes (gokenins) et du jugement des proces dont les plupart furent le droit d'administration du domaine seigneurial.
Cependant, le despotisme de Yoritomo dirigea le Bakufu dans son temps. Alors ce fut apres la mort de Yoritomo, que les fonctions de Bakufu furent arrangees. Apres sa mort en 1199, Bakufu fut dirige peu a peu par le Shikken, qui ne fut que l'assistant de Shogun originellement. Et ce poste de Shikken fut monopolise hereditairement par les Hojo qui furent la parente de l'epousee de Yoritomo.
A cote militaire, en disant que le gouvernement militaire, Bakufu n'eut pas d'armee permanente. Il convoqua les petits chefs (gokekins) selon ses besoins. Cette inconstance fut un caractere commun de l'armee du Japon pendant l'epoque Heian et l'epoque Kamakura.
Dans la derniere periode de l'epoque Kamakura, des Tokusos, a savoir des Shikkens qui avaient se demit et qui avaient devenu moines dirigerent le Bakufu despotiquement comme le chef des Hojo.
Ce despotisme des Tokusos fut tres forte, mais en meme temps, il fit perdre la justesse et l'autorite du gouvernement de Bakufu et mena les rebellions des petits chefs influences par l'Empereur Godaigo, qui detruisirent le Bakufu en fin.
L'organisation de Bakufu se fut composee par Mandokoro (le bureau d'administration oolitique), Samurai-dokoro (le bureau d'administration du personnel de gokenin) et Monchujo (le bureau des affaire concernant le proces).
Liens du sang entre des Empereurs, des Fujieara, des Minamoto et des Hojo
Cliquez pour le grand plan.


Shogun 将軍

Le grand general militaire, le chef de Bakufu (Kamakura dono). Le titre officiel est Seii-tai-Shogun (征夷大将軍).
Minamoto no Yoritomo obtint le poste de Shogun en 1192 et affirma le gouvernement de Bakufu. Avant lui, le Shogun n'avait ete qu'un poste provisoire.
Apres la mort de Yoritomo en 1199, ses fils succederent le Shogun. Mais dans cette periode des fils de Yoritomo, le pouvoir reel de Bakufu passa aux Hojo, la parente de l'eposee de Yoritomo.
En 1219, Sanetomo, le troisieme Shogun des Minamoto fut assassine et les descendants de Yoritomo s'interrompirent. Alors, les Hojo amenerent un fils de Fujiwara no Michiie a Kamakura comme le chef de Bakufu (n'ayant que 2 ans a ce moment, sa nomination officelle comme Shogun par la cour aura lieu en 1226).
Apres deux Shoguns des Fujiwara, le prince Munetaka fut amene a Kamakura comme le Shogun, et des princes imperiaux se succederent comme Shogun jusqu'a la fin de l'epoque Kamakura.
Ainsi, bien que le Shogun fut le chef officiel de Bakufu, son existence apres la mort de Yoritomo fut symbolique, comme l'Empereur dans la cour.

Les Shoguns de l'epoque Kamakura furent suivants.

Minamoto no Yoritomo 源頼朝 1192-1199
Minamoto no Yoriie 源頼家 1202-1203, Fils de Yoritomo
Minamoto no Sanetomo 源実朝 1203-1219, Fils de Yoritomo
Fujiwara no Yoritsune 藤原頼経 1226-1244, Fils de Fujiwara no Michiie
Fujiwara no Yoritsugu 藤原頼嗣 1244-1252, Fils de Yoritsune
Prince Munetaka 宗尊親王 1252-1266, Fils de l'Empereur Gosaga
Prince Koreyasu 惟康親王 1266-1289, Fils de prince Munetaka
Prince Hisaaki 久明親王 1289-1308, Fils de l'Empereur Gofukakusa
Prince Morikuni 守邦親王 1308-1333, Fils de prince Hisaaki

Shikken 執権
Une sorte de regent du Bakufu et le chef de fait de Bakufu apres la mort de Minamoto no Yoritomo en 1199. Shikken cumula les deux grands chefs dans l'organisation de Bakufu (Mandokoro et Samurai-dokoro). Ce poste fut occupe hereditairement par les Hojo qui furent la parente de l'epousee de Yoritomo. Kamakura Bakufu fut fonde par Minamoto no Yoritomo, mais apres sa mort le Bakufu fut domine par les Hojo durant la periode de Kamakura.
Cependant le pouvoir de Shikken ne fut pas determine exactement dans l'organisation de Bakufu, ni le commencement du regime de Shikken n'est pas exacte.
Au debut, Shikken fut le nom second du chef de Mandokoro (le bureau d'administration politique). Mais Hojo Yoshitoki detruisit son rival Wada Yoshimori qui fut le chef de Samurai-dokoro (le bureau d'administration du personnel de gokenin) et cumula les deux postes. Apres Yoshitoki, ses descendants occuperent ces deux postes et dominerent le Bakufu despotiquement.
Susumu Ishii, qui est un des historiens initiatifs, indique 4 occasions importantes dans l'etablissement du regime de Shikken.
1. 1203: Au moment ou les Hojo detruisirent les Hiki et Hojo Tokimasa devint le chef de Mandokoro.
2. 1205: Au moment ou Hojo Yositoki poursuit son pere Hojo Tokimasa et devin le chef de Mandokoro.
3. 1213: Au moment ou Hojo Yoshitoki detruisit les Wada et cumula le chef de Samurai-dokoro.
4. 1219: Au moment ou le troisieme shogun Sanetomo fut assassine.

Les Shikkens de l'epoque Kamakura furent suivants.

(Tokimasa 時政 1203-1205)
Yoshitoki 義時 1205-1224
Yasutoki 泰時 1224-1242
Tsunetoki 経時 1242-1246
Tokiyori 時頼 1246-1256
Nagatoki 長時 1256-1264
Masamura 政村 1264-1268
Tokimune 時宗 1268-1284
Sadatoki 貞時 1284-1301
Morotoki 師時 1301-1311
Munenobu 宗宣 1311-1312
Hirotoki 熙時 1312-1315
Mototoki 基時 1315-1316
Takatoki 高時 1316-1326
Sadaaki 貞顕 1326-1326
Moritoki 守時 1326-1333

ouvrage de reference
"Kamakura seiken Tokuso sensei ron (Discours sur le despotisme des Tokusos dans le gouvernement de Kamakura)"
par Shigeo Hosokawa, Yoshikawa-kobun-kan, 2000
『鎌倉政権得宗専制論』 細川重男、吉川弘文館、2000年

Gokenin 御家人
Le sujet directe de shogun. Du point social, ils furent des officiers locaux et des administratreurs du domaine seigneurial (jito), mais surtout, ils furent des petits chefs des guerriers. La fonction principale de Bakufu fut proteger le droit des gokenins. En contre-partie de cette protection, des gokekins durent servir par sa force sous le commandement de shogun.
Pour le Bakufu qui n'eut pas d'armee permanante, des gokenins furent ses armees en fait.


La maison d'un gokenin. Une part de "Ippen shonin e"(13eme siecle).
Cliquez pour la grande image.

Shugo 守護
Les magistrats du province nomme par le Bakufu. La fondation de ce poste fut en 1185 a l'occasion de la poursuite de Minamoto no Yoshitsune (1159-1189).
Le pouvoir principal de shugo fut la police et la direction des gokenins a chaque province. Le shugo fut lui-meme un gokenin.
Le shugo fut, du son sens originel en japonais, le protecteur du province.
Le systeme de shugo fut succede par Muromachi Bakufu et devint le fond de la naissance de daimyo (grand seigneur militaire) a la fin de l'epoque Muromachi.

Jito 地頭
A l'origine, c'est l'administrateur du domaine seigneurial. La plupart entre eux furent des defricheurs ou ses descendants qui purent organiser beaucoup de paysans. Ils fit don de leurs domaine aux Ins, aux regents ou aux grands temples et devint leurs-memes les administrateurs du domaine. Le jito de ce sens parrut en 10eme siecle.
Pour garder le droit de domaine contre les zuryos qui voulut augmenter les impots et contre les autres administrateurs voisins qui voulut etendre leurs teritoire, les jitos s'armerent souvent. A savoir, ils eurent l'aspect de petits chefs des guerriers.
La rebellion de Minamoto no Yoritomo contre les Taira en 1180 fut soutenue par ces petits chefs de l'Est du Japon. Yoritomo garantit ces petits chefs le droit d'administrer le domaine et les organisa comme ses sujets (gokenins).
Mais cette garantie eut l'aspect d'empietement de droit des proprietaires du domaine. Alors pour calmer leur inquietude, Yoritomo donna l'assurance de leurs profits sous son nom.
En 1185, Yoritomo gagna le pouvoir officiel de nommer les jitos dans le domaine des rebelles contre la cour et affirma la relation entre eux.
Cependant des jitos que Bakufu put nomme directement en 1185 furent limites. Ce fut surtout a l'Est du Japon ou le Bakufu gouverna directement et le domaine confisque des Taira. Et ce fut apres la guerre Jokyu-no-ran en 1221 que ce mesure etendit a presque tout le Japon en confisquant le domaine vaste de Gotoba-in.

Dernierement renouvelee au 5 fevrier, 2006



Introduction pour ce lexique

La Chronologie

Table alphabetique