Des Minamoto de l'epoque Heian a l'epoque Kamakura

 平安・鎌倉時代源氏人物誌


Minamoto (Genji) 源
Les Minamoto.
Les parentes qui decendirent des Empereurs. Il y a 21 parentes (courrants), mais la plus celebre fut les decendants de l'Empereur Seiwa (Seiwa Genji). Les Seiwa Genji fut la famille de chef des guerriers de region de l'Est du Japon hereditairement. Ils furent un grand rival pour autre famille les Taira.
Hikaru Genji qui est le heros du roman "Genji monogatari (Le roman de Genji)'" fut suppose un de ces descendants.

Genealogie des Minamoto

Cliquez pour le grand plan.

Yoriyoshi 頼義 (988-1075)
Chef des guerriers au milieu de l'epoque Heian. Fils de Yorinobu (968-1048).
En 1051, dans l'occasion de la rebellion du Nord du Japon, il fut nomme au magistrat du Nord. En provoquant les chefs locaux du Nord, il vaincu les Abe et les Ezo en 1062 (Zen ku-nen no eki).
En 1063, Il fut nomme au zuryo d'Iyo (=pref. Ehime). Dans meme anne, il fonda le temple de Shintoisme Tsurugaoka-Hachiman-gu a Kamakura.

Yoshiie 義家 (1039-1106)
Chefs des guerriers legendaire de l'epoque Heian. Fils de Yoriyoshi (988-1075).
Dans sa jeunesse, il aida son pere a la guerre Zen ku-nen no eki, qui se produisit au Nord du Japon. Apres cette guerre, il fut nomme au zuryo de Dewa (=pref. Akita et Yamagata), puis au zuryo de Shimotsuke (=pref. Tochigi). Ainsi, il fit une belle cariere. Des sujets directe et des petits chefs qui le suivit augmenterent a l'Est du Japon. En 1083, il fut nomme au zuryo de Mutsu (=pref. Aomori, Iwate, Miyagi et Fukushima), et dans le province de Mutsu il intervint les troubles intestins de la famille de chef de Mutsu. Par cette intervention (Go san-nen no eki) et la victoire en 1087, son nom comme le chef des guerriers s'accrut, mais la cour n'admit pas la justesse de ce combat. Yoshiie fut destitue le zuryo de Mutsu en 1088 et il dut recompenser ses sujets privement. Dans ce temps, la cour ne voulut pas l'agrandissement de la force militaire de Yoshiie plus.
Mais, pour profiter la force de Yoshiie, des petits chefs des guerrier fit don de leurs domaines seigneuriaux a Yoshiie succesivement, alors la cour l'interdit en 1091.
En 1093, Shirakawa-in admit enfin l'exploit de Yoshiie et le nomma au son garde.
Mais dans le poste de la cour, Shirakawa-in favorisa Yoshitsuna (?-1132?), le frere cadet de Yoshiie.
En plus, Yoshichika, le fils de Yoshiie fut tres rude et il fut exile.
Contrairement a sa reputation celebre comme le chef des guerriers, derniers jours de Yoshiie fut dans le trouble et il ne put pas trouver bon successeur.
Il fut appele Hachiman Taro.

Tameyoshi 為義 (1096-1156)
Chefs des guerriers de la fin de l'epoque Heian. Petit-fils de Yoshiie (1039-1106). Son pere fut Yoshichika, qui revolta un magistrat local et qui fut pousuivi par Taira no Masamori en 1108.
Tameyoshi lui-meme poursuivit son grand-oncle Yoshitsuna, qui avait commit un meurtre en 1109, et fut nomme a un militaire (sa-emon no joh). Mais il fut rude et ne put pas reussir a la cour. Son dernier poste officiel ne fut qu'un officier inferieur de kebiishi.
De sorte que, il servit privement au regent Fujiwara no Tadazane (1078-1162) pour garder son domaine seigneurial.
Dans les troubles Hougen no ran, il combattit comme un grand general pour Sutoku-in, parce que ministre Fujiwara no Yorinaga (1120-1156), qui fut le fils de Tadazane, participa ces troubles. Mais Tameyoshi fut vaincu et execute par son fils Yoshitomo apres les troubles.
.
Yoshitomo 義朝 (1123-1160)
Chef des guerrier de la fin de l'epoque Heian. Fils de Tameyoshi (1096-1156).
De son enfance, il ne fut pas intime avec son pere et ses freres qui servirent pour les Fujiwara, et servit seul a Toba-in. Il fut nomme le zuryo de Shimotsuke (=pref. Tochigi) en 1153. Quand les troubles de Hougen no ran se produisit entre l'Empereur Goshirakawa et Sutoku-in en 1156, il combattit comme un chef superieur des guerriers pour l'Empereur. Apres ces troubles il tua son pere et ses freres qui avaient combattu contre l'Empereur.
Dans la cour de Goshirakawa, il lia avec Fujiwara no Nobuyori (1133-1159), qui fut un vassal de Goshirakawa, et avec Nobuyori rivalisa contre autre vassal Fujiwara no Shinzei (?-1159). En fin, Yoshitomo et Nobuyori tenta un coup d'Etat pour excluer Shinzei de la cour en 1159. Ce fut le commencement des troubles Heiji no ran. En debut de ces troubles, Shinzei fut tue. Mais l'antipathie des autres vassaux contre Nobuyori unirent autour de Taira no Kiyomori, qui fut un autre chef superieur des guerriers. Alors Yoshitomo combattit contre Taira no Kiyomori et fut vaicu decisivement. Pendant sa fuite de Kyoto, Yoshitomo fut tue par un sujet a Owari (=pref. Aichi). Pluspart de ses fils et ses sujets fut tues apres les troubles, mais comme l'exception, Yoritomo, son troisieme fils fut exile a Izu (=une part de pref. Shizuoka) et Yoshitsune, son dernier fils fuit au Nord du Jopon.

Yoritomo 頼朝 (1147-1199)
Un chef des guerriers et un politique representatif de l'epoque Kamakura. Un fils de Yoshitomo (1123-1160).
Il fut exile a Izu (=une part de pref. Shizuoka) apres les troubles Heiji no ran en 1160, et il y epousa Hojo Masako (1157-1225) . En aout, 1180, il commenca la bataille contre les Taira. Apres la defaite, il se deplaca a Kamakura (dans pref. Kanagawa) en octobre 1180 pour y construire sa base militaire et politique. Mais il ne fit pas agir son armee facilement. Son acte militaire de vrai commenca en decembre, 1183, contre son cousin Yoshinaka a Kyoto. En janvier, 1184, Yoritomo triompha a Yoshinaka et puis il commenca a combattre contre les Taira. Par grand activite de son demi-frere cadet Yoshitsune, Yoritomo triompha les Taira en mars 1185. Alors il renouvela sa base privee a Kamakura comme l'organisation officielle et demanda des reformations graves a la cour.
En 1190, il visita Kyoto apres 30 ans d'absence depuis il avait ete exile, et puis en 1992 apres la mort de Goshirakawa-in, il fut nomme a Shogun par la cour. Par cette nomination son autorite devint constante.


Portait de Yoritomo

Noriyori 範頼 (1152-1193)
General de la fin de l'epoque Heian. Sixieme fils de Yoshitomo (1123-1160).
Il participa a l'armme de son demi-frere Yoritomo contre les Taira, et il fut nomma a grand general contre les Taira.
Mais il n'eut pas du talent de la guerre et la victoire sur les Taira fut monopolise par son demi-frere cadet Yoshitsune (1159-1189).
Pendant et apres la guerre contre les Taira, il fut fidere a Yoritomo, mais fut sequestre apres la guerre et tue par Yoritomo.

Yoshinaka 義仲 (1154-1184)
Un general de la fin de l'epoque Heian. Fils de Yoshikata (?-1155), qui fut un frere cadet de Yoshitomo (1123-1160) et qui avait tue par un fils de Yoshitomo. Il grandit dans la campagne Kiso (=une part de pref. Nagano). Il commenca la bataille contre les Taira en 1180. Il ataqua les Taira du Nord de Kyoto, et les chassa de Kyoto avec les tactiques superieures en juillet, 1183. Mais son armee eut mauvaise reputation a Kyoto par sa rudesse. Cette annee la recolte fut pauvre et l'armee de Yoshinaka qui entrerent a Kyoto trop subitement souffrit a fournir de victuailles.
Dans cette situation, Goshirakawa-in publia un document officiel dans lequel il demanda a Minamoto no Yoritomo, qui fut un cousin et un rival pour Yoshinaka, l'assurance des impots de domaine national et des contributions de domaine seigneurial a l'Est de Japon et confia l'execution forcee pour cette assurance. Ce document contint la suprematie de Yoritomo a Yoshinaka. Alors, Yoshinaka executa un coup d'Etat contre Goshirakawa-in en novembre, 1183, et fut nomme a grand general en le 11 janvier, 1184. Mais il mourut en le 20 janvier, 1184, par ataque de l'armee de Yoritomo.
Il fut un general avec genie, mais il ne fut pas un politique essentielement.
Apres sa mort tragique, il fut appele le general comme soleil levant. Cette reputation represente sa gloire et la fragilite en meme temps.
Il est tres celebre que Matsuo Basho (1644-1694), un grand maitre de Haiku voulu etre enterre a cote de la tombe de Yoshinaka apres des siecles.
Ordinairement, il est appele Kiso Yoshinaka par le province de sa nourriture.
Kiso-dono to senaka awase no samusa kana. (Basho)
木曾殿と 背中合せの 寒さかな (芭蕉)
Je souffrirai la froidure en dos a dos avec mon Seigneur Kiso.
Yoshitsune 義経 (1159-1189)
General representatif et legendaire de la fin de l'epoque Heian. Le plus celebre hero de la guerre entre les Minamoto et les Taira de 1180-1185.
Il fut le neuvieme fils de Yoshitomo (1123-1160) et un demi-frere cadet de Yoritomo (1147-1199) et Noriyori (1152-1193). Sa mere fut Tokiwa, qui avait servi a l'Imperatrice Fujiwara no Teishi de l'Empereur Konoe. Yoshitomo et Tokiwa eurent trois fils dont Yoshitsune fut le dernier. Le nom d'enfance de Yoshitsune fut Ushiwaka-maru.
Apres la defaite et la mort de Yoshitomo dans les toubles Heiji no ran, Tokiwa fut arrete avec ses enfants. Trois enfants furent ordonnes de devenir moine et furent confies aux temples bouddhistes. Les details de son enfance ne sont pas evidents. En environ 1169, Yoshitsune fut confie au temple Kurama-dera dans la banlieue de Kyoto comme un eleve du moine. Par la legende, il y se fut appris les arts militaires. Aussi par la legende, il rencontra avec un moine-soldat Benkei qui aura devenu un sujet plus fidele de Yoshitsune pour toutes leurs vies dans cette periode. La legende raconte que leur premier rencontre fut fait sur le pont de Gojo a Kyoto. Benkei qui voulut le sable de Yoshitsune l'attaqua sur le pont, mais Yoshitsune le vainquit avec les arts militaires mysterieux. Charme par ces arts mysterieux, Benkei devint un sujet de Yoshitsune des ce rencontre.
En environ 1174, Yoshitsune fuit a Michinoku (le Nord du Japon) pour eviter de devenir moine et y grandit sous la protection de Fujiwara no Hidehira (1122-1187). Durant cette periode, Michinoku fut demi-indepentent du gouvernement de Kyoto. En meme temps, y subsista l'attente pour le descendent de Minamoto no Yoshiie (1039-1106).
En tout cas, L'enfance de Yoshitsune est couverte par beaucoup de legende, et peu de fait historique est connu.
Au commencement de la rebellion des Minamoto contre les Taira en 1180, Yoshitsune alla a Kamakura et participa a l'armee de son demi-frere Yoritomo en octobre.
Il s'avanca a Kyoto avec autre demi-frere Noriyori, et vaincu Yoshinaka (1154-1184) en janvier 1184. Et aussitot apres, en fevrier 1184 Yoshitsune et Noriyori vaincu les Taira a Ichi-no-tani (Kobe). Dans cette bataille a Ichi-no-tani, Yoshitsune attaqua les Taira par leur derriere et eut un grand succes par l'attaque surprise de passer une falaise Hiyodori-goe. Apres cette victoire, Yoshitsune fut nomme au officier de Kebiishi par la cour. Mais Yoritomo, qui avait interdit aux ses gokenins de recevoir le poste de la cour sans sa permission, considera la prise du poste de la cour de Yoshitsune comme une violation pour son commandement. Entre Yoritomo, qui fut inquiet la politique apres la victoire aux Taira et qui voulut traiter Yoshitsune comme un de ses gokenins, et Yoshitsune, qui voulut conduire comme un frere de Yoritomo, il y eut un grand ecart de la pensee.
Ainsi, Yoshitsune fut exclut de l'armee active des Minamoto. Cependant, Noriyori ne put pas vaincre les Taira facilement. En janvier 1185, Yoshitsune fut renomme au general de l'armme contre les Taira, alors il vaincu les Taira a Yashima en fevrier et les anneantit a Dan-no-ura en mars.
Il revint a Kyoto glorieusement, mais ce grand succes encore fit mefier Yoritomo.
Enfin, Yoshitsune, qui connut que ses succes ne furent pas acceptes par Yoritomo, demanda a Goshirakawa-in la permission publique pour battre contre Yoritomo en octobre. Mais il ne put pas faire ramasser l'armee contre Yoritomo et fuit de Kyoto en novembre. Alors Goshirakawa-in, qui fut menace par Yoritomo declara que Yoshitsune fut l'ennemi de la cour et donna la permission de poursuivre Yoshitsune a Yoritomo.
Finalement Yoshitsune fuit avec une dizaine de sujet au Nord du Japon en esperant la protection de Fujiwara no Hidehira Fujiwara en fevrier 1187.
Au Nord, il fut encore protege par Hidehira, mais Hidehira mourut aussitot apres l'arrive de Yoshitsune. Hidehira fit promesser au son fils Yasuhira (1155-1189) de suivre Yoshitsune et prendre garde a Yoritomo pour tenir l'independence du Nord. Mais Yasuhira, qui craignit Yoritomo tua Yoshitune en avril bissextile 1189.
Apres la motr de Yoshitsune, Yoritomo attaqua Yasuhira sous pretexte de la protection de Yoshitsune et l'aneantit avec grande armee en septembre 1189. Par la mort de Yoshitsune et par la chute des Fujiwara du Nord, le Japon (Honshu, Shikoku et Kyushu) fut unifie sous le Bakufu.
L'activite de Yoshitsune fit naitre beaucoup de legendes apres sa mort et sa memoire subsiste vivement et longuement dans les sentiments des japonais.

ouvrage de reference
"Minamoto no Yoshitsune"
par Humihiko Gomi, Iwanami Shoten, 2004
『源義経』 五味文彦、岩波書店(岩波新書)、2004年
Cf. Lien au site officiel du drame "Yoshitsune" de la television NHK

Yoriie 頼家 (1182-1204)
DeuXieme Shogun de Kamakura. Premier fils de Minamoto no Yoritomo et Hojo Masako.
En janvier 1999, par la mort de Yoritomo devint le chef de Kamakura (Kamakura-dono).
Il fut sportif et un peu brutal et aima la chasse. Au contraire, il ne fut pas zele a la politique ni au proces. Par ces raisons, en avril 1999 il fut arrete de diriger le proces par 13 gokenins puissants comprenant son grand-pere Hojo Tokimasa.
En 1202 il fut nomme au Shogun par la cour. Mais en septembre 1203, les Hiki qui furent la famille de son epousee fut destruit par Hojo Tokimasa et aussitot apres Yoriie lui-meme fut destitue le Shogun par Tokimasa et fut sequestre a Shuzenji d'Izu.
En 1204 il fut assassine par un sous-ordre de Tokimasa.

Sanetomo 実朝 (1192-1219)
Troisieme Shogun de Kamakura. Un poete. Un fils de Yoritomo (1147-1199). Il fut assassine par son neveu Kugyo (fils de Yoriie) en 1219.
Dernierement renouvelee au 28 janvier, 2006



Introduction pour ce lexique

La Chronologie

Table alphabetique