Biographie des personnages de l'epoque Heian a l'epoque Kamakura (en general)

@•½ˆΐEŠ™‘qŽž‘γl•¨Žiˆκ”ʁj


Tenno-ke@“Vc‰Ζ
La parente de l'Empereur.

Sur les Empereurs de l'epoque Heian, cliquez ici s'il vous plait.
Sur les Empereurs de l'epoque Kamakura, cliquez ici s'il vous plait.

Fujiwara@“‘Œ΄
Les Fujiwara.
Une parente de noblesse plus florissante au Japon. Le fondateur fut Kamatari (614-669), descendant des pretres du Shintoisme, qui participa la Grande reforme de la cour de 645.
En 857, Fujiwara no Yoshifusa (804-872) fut nomme Sessho (Regent) de l'Empereur Seiwa. Apres lui, les Fujiwara monopoliserent le poste de regent sauf de 1585 a 1595.
Au commencement de l'epoque Kamakura la parente se divisa en plusieurs petites familles.

Sur la parente de Fujiwara, cliquez ici s'il vous plait.

Taira (Heike ou Heishi)@•½
Les Taira.
Les parentes qui descendirent des Empereurs (Kanmu, Ninmyo, Montoku et Koko). Il y a 4 grandes parentes qui se nomma Taira, mais la plus celebre fut les Taira le militaire qui descendirent de l'Empereur Kanmu.
Parce que le prince Takamochi, qui fut le fondateur des Taira le militaire fut nomme au magistrat de province Kazuka (=une part de pref. Chiba), ses descendants se fixerent et fleurirent a l'Est du Japon autour de province Kazusa au commencement.
Un de ces descendants, Masakado (?-940) qui fut un petit-fils de prince Takamochi et qui forma des guerriers, se rebella a l'Est du Japon de 935 a 940. Apres la rebellion de Masakado, Tadatsune (?-1031), qui fut un fils de cousin de Maskado, se rebella de 1028 a 1031. Apres ces rebellions, les Minamoto qui les reprimerent furent dominants a l'Est et forma une relation de maitre et domestique avec les restes des descendants des Taira et avec autres familles locales. Les Hojo, les Kajiwara, les Miura, les Chiba furent quelques unes de ces branches des Taira qui devinrent les petits chefs locaux des guerriers (Hojo, Kajiwara, Miura, Chiba etc. sont les noms des branches par leurs territoires de la domination).
Dans cette occasion, quelques descendants des Taira se fixerent sa base a l'Ouest du Japon. Dans lesquels, la branche d'Ise (=pref. Mie) fut promue par Shirakawa-in a l'occasion de don de son shoen (le domaine seigneurial) au temple qui appartint a Shirakawa-in. En premiere etape, Shirakawa-in apprecia Taira no Masamori comme la cotre-force aux Minamoto qui devinrent trop fort. Apres Masamori, les Taira d'Ise basa a Kyoto, et comme les uns des chefs des guerriers servirent pour Shirakawa-in et Toba-in.
En 1156 a l'occasion des troubles Hougen no ran, les Taira d'Ise combattirent comme l'armee de l'Empereur sous la direction de Kiyomori (1118-1181), qui fut le petit-fils de Masamori.
La situation politique apres ces troubles firent les Taira le role principal dans la societe.
La prosperite des Taira surtout due a l'accumulation de bien comme des zuryos et a leur fonction d'administrateur de domaine seigneurial de regent.
Mais, leur prosperite trop brusque n'accompagna pas l'infrastructure de maitre et domestique avec les petits chefs locaux des guerriers comme les Minamoto a l'Est.
En fait, les Taira n'eurent pas du temps suffisant pour former les domestiques et ces domestiques peu nombreux de l'Ouest du Japon avaient moins d'experience des troubles militaires que les guerriers de l'Est. L'armee des Taira fut efficace dans les troubles de la cour a Kyoto, mais elle fut faible dans la grande guerre.
Or, par le coup d'Etat de 1179, les Taira gagnerent beaucoup de force a la cour, mais au contraire, ils furent contestes par les officiers locaux et les administrareurs des domaine locaux, qui furent exclus par les domestiques des Taira, et qui furent eux-memes les petits chefs des guerriers. Ces contestations exploserent en guerre intestine en 1180, a l'occasion des revoltes des chefs des Minamoto contre les Taira et il en resulta la chute des Taira.
Leur prosperite et leur chute furent ecrits dans un roman militaire "Heike Monogatari" et resterent dans la population comme une legende heroique mais tragique.
Le charme des Taira pour les japonais, c'est le beaute fragile des vaincus.

ouvrages de reference
"Heishi seiken no kenkyu (L'Etude sur le gouvernement des Taira)"
par Fumihide Tanaka,Shibunkaku, 1994
w•½Ž­Œ ‚ΜŒ€‹†x@“c’†•Ά‰pAŽv•ΆŠtA‚P‚X‚X‚S”N
"Kiyomori izen (Avant Kiyomori), nouvelle edition" par Masaaki Takahashi, Bunrikaku, 2004
w΄·ˆΘ‘O[[ˆΙ¨•½Ž‚Μ‹»—²x‘•β‰ό’ω”Ł@‚‹΄Ή–ΎA•Ά—ŠtA‚Q‚O‚O‚S”N
Page d'extrait de "Kiyomori izen" en japonais.

Genealogie des Tairas

Cliquez pour le grand plan.


Nobunori@M”́@(1112-1187)
Officier de la cour et serviteur (secretaire) de regent de la periode des Ins. Fils de Tomonobu, qui fut un descendant de prince Takamune, un petit-fils de l'Empereur Kanmu et un oncle de prince Takamochi. La parente de Nobunori fut des officiers inferieurs de la cour hereditairement.
De 1132 a 1171, il nota le journal "Hyohanki (Heihanki)", qui est un document precieux historique.
Il devint kugyo en 1171, et son dernier poste fut hyobu-kyo (le chef du departement militaire). Mais, il devint moine en 1177 et retira de la politique.
Sa niece Tokiko fut l'epouse de Taira no Kiyomori, et l'autre niece Shigeko fut l'epouse de Goshirakawa-in et la mere de l'Empereur Takakura.

Kiyomori@΄·@(1118-1181)
Chef des guerriers et homme politique representatif de la fin de l'epoque Heian. Fils de Tadamori (1096-1153). Sa mere avait servi a Shirakawa-in. Il y a une possibilite de Kiyomori fut un fils secret de Shirakawa-in.
Kimoyori commenca a servir a la cour en 1129 et devint un zuryo de Higo (=pref. Kumamoto) en 1137. En 1156, il combattit comme un chef superieur avec 300 cavaliers pour l'Empereur Goshirakawa dans les troubles, Hougen no ran. En 1159, quand il alla prier a Kumano, nouveaux troubles Heiji no ran se passerent. Au debut, il ne participa pas aux troubles. Mais la plupart des membres de la cour l'espera de resoudre ces troubles par force. Enfin, il combattit contre Minamoto no Yoshitomo et lui vainquit. Par la victoire de ces deux troubles, Kiyomori devint en fait le seul grand chef des guerriers.
Apres les troubles Heiji no ran, il fut nomme a sangi et devin un kugyo en 1160. Il cumula le chef de la police (kebiishi betto) en 1161. Cette annee sa belle-soeur Shigeko accoucha d'un prince de Goshirakawa-in, qui deviendra l'Empereur Takakura. En 1164, il fit epouser une de ses filles Moriko a Fujiwara no Motozane, le Kampaku. Et en 1166, par la mort de Motozane, il gagna tout le droit d'administrer le domaine vaste de Motozane. Enfin en 1167, il fut nomme a Dajo-daijin (le ministre superieur).
En 1168, il devin moine par la maladie et retira a Fukuhara (Kobe). Dans cette occasion, il poussa la commerce avec les dynasties des Song en Chine. Il embrassa a Itsuku-shima jinja, le temple du Shintoisme a Aki qui situe dans le relais des transports da la mer privement. D'autre cote, parmi les temples bouddhistes, il embrassa a Enryakuji.
En 1171, il fit epouser Tokuko, une de ses filles, a l'Empereur Takakura qui accoucha d'un prince en 1178. Dans le moment de ce mariage, Kiyomori fut intime avec Goshirakawa-in.
Mais en 1179, par l'opposition concernant l'heritage de domaine du regent et le ramaniement du personnel, Kiyomori tenta un coup d'Etat contre Goshirakawa-in et Fujiwara no Motofusa, le Kampaku. Kiyomori fit sequestrer Goshirakawa-in et fit exiler Motofusa. Le gouvernement nouveau sous l'Empereur Takakura et le Kampaku Motomichi ne fut qu'un pantin de Kiyomori.
En fevrier 1180, son petit-fils Antoku fut intronise, mais en mai de meme annee les Minamoto commencerent des rebellions contre nouvel Empereur et les Taira sous le commandement de prince Mochihito. Dans la confusion, Kiyomori fit transporter la capitale a Fukuhara et tenta d'etablir le gouvernement de Takakura-in sous sa direction. Dans cette situation, Minamoto no Yoritomo commenca a rebeller a l'Est du Japon en aout. Et la grande armee des Taira sous la direction de Koremori, un petit-fils de Kiyomori essuya une defaite complete par les Minamoto a la riviere de Fujigawa qui situe a la frontiere de l'Est. Alors dans le grand mecontentement de sa circonference, Kiyomori remit la capitale a Kyoto en novembre. A Kyoto, il dirigea la repression des forces religieuses et fit attaquer les temples de Nara en decembre. Par cette attaque, deux grands temples de Nara, Todaiji et Kofukuji furent brules.
En fevrier bissextil 1181, dans la preparation de la repression des Minamoto, il mourut par la fievre.
Les Taira, qui perdirent le grand directeur, furent aneantis aussitot apres en mars 1185 dans la guerre.

ouvrages de reference
"Heishi seiken no kenkyu (L'Etude sur le gouvernement des Taira)"
par Fumihide Tanaka,Shibunkaku, 1994
w•½Ž­Œ ‚ΜŒ€‹†x@“c’†•Ά‰pAŽv•ΆŠtA‚P‚X‚X‚S”N
"Taira no Kiyomori"
par Fumihiko Gomi, Yoshikawa-kobun-kan, 1999
w•½΄·x@Œά–‘•Ά•FA‹gμO•ΆŠΩA‚P‚X‚X‚X”N
"Taira no Kiyomori no tatakai (Les combats de Kiyomori Taira)" par Yasuo Motoki, Kadokawa shoten, 2001
w•½΄·‚Μ“¬‚’x@Œ³–Ψ‘Χ—YAŠpμ‘“XA‚Q‚O‚O‚P”N

Minamoto (Genji)@ŒΉ
Les Minamoto.
Une maison de chef des guerriers de region d'Est. Son ascendant fut l'Empereur. Elle fut le rival pour les Tairas.

Sur la parente de Minamoto, cliquez ici s'il vout plait.

Hojo@–kπ
Les Hojo. La parente d'epousee de Minamoto no Yoritomo. Apres la mort de Yoritomo en 1999, ils prirent l'initiative politique du Bakufu comme le Shikken hereditairement.

Sur les Hojo, cliquez ici s'il vous plait.

Kusunoki Masashige@“ν–ؐ³¬@(1294-1336)
Chef des guerriers de la fin de l'epoque Kamakura au debut de l'epoque Muromachi. Il se fixa a Kawachi (=une part de pref. Osaka), mais ses ancetres ne sont pas evidents. Il fut tres bien adresse a la bataille-guerilla.
Masashige soutint la rebellion de l'Empereur Godaido du premier stade et se mit en action en correpondant a la fuite de Godaigo a Mont Kasagi en septembre 1331. L'action de Masashige embarrassa le Kamakura Bakufu beaucoup, mais grande armee de Bakufu ne put pas reprimer Masashige. Le combat qui dura longtemps entre Masashige et l'armee de Bakufu encouragea Godaigo et invita des petites rebellions en divers endroits. Masashige fut nomme a un officier de kebiishi et zuryo de Kawachi dans le gouvernement de Restauration de Godaigo.
Quand Ashikaga Takauji rebella contre Godaigo et entra dans Kyoto en 1336, Masashige reussi a lui chasser de Kyoto. Mais vaincu par Takauji qui revint et mourut dans la bataille de Minatogawa (Kobe).

Nitta Yoshisada@V“c‹`’ε@(1301-1338)
Chef des guerriers de la fin de l'epoque Kamakura au debut de l'epoque Muromachi. Un descendant des Minamoto. Il fut le gokenin puissant a Kozuke (=pref. Gunma) . A l'occasion de la rebellion de l'Empereur Godaigo contre le Kamakura Bakufu, Yoshisada se mit en action pour Godaigo le 8 mai 1333 et attaqua directement Kamakura. Il detruisit le Bakufu de Kamakura le 22 mai. Yoshisada fut importe par le gouvernement de Restauration de Godaido et eut l'hostilite contre Asikaga Takauji. Quand Takauji rebella contre l'Empereur Godaigo, il combattit pour l'Empereur Godaigo et mourut dans la bataille du Nord.

Ashikaga Takauji@‘«—˜‘ΈŽ@(1305-1358)
Fondateur de Muromachi Bakufu. Premier Shogun des Ashikaga.
Il fut un descendant des Minamoto et le gokenin le plus puissan a Shimotsuke (pref, Tochigi). A l'occasion de la rebellion de l'Empereur Godaigo contre le Kamakura Bakufu, Takauji fut ordone la repression des rebelles par le Bakufu et partit pour l'Ouest. Mais dans sa marche vers l'Ouest, il decida de prendre parti pour Godaigo le 27 avril 1333. Il contribua la reprise de Kyoto.
Il fut admit comme le plus meritant par Godaigo et recut une part de prenom de Godaigo (Le prenom de Godaigo est Takaharu ‘ΈŽ‘. Alors l'expression en kanji de prenom de Takauji fut ‚Ž originellement. Mais Takauji recut le kanji "‘Έ" qui signifie noble de Godaigo et transforma l'expression de son prenom en kanji a ‘ΈŽ). En addition, il fut nomme au shugo de Musashi (=pref. Tokyo et Saitama), Hitachi (=pref. Ibaragi) et Shimousa (=une part de pref. Chiba). Mais il ne participa pas au gouvernement de Restauration de Godaigo. L'ambition de Takauji fut nomme au nouveau Shogun.
En considerant l'echec de la politique de Godaigo, Takauji rebella contre Godaigo a la fin de 1335. Il marcha a Kyoto en janvier 1336, mais vaincu par l'armee de Godaigo et fuit a Kyushu. Takauji retablit son armee a Kyushu, vainquit l'armee de Godaigo a la bataille de Minatogawa (Kobe) en mai et rentra a Kyoto en juin. Il fit introniser l'Empereur Komyo en aout, arreta Godaigo en octobre, et construisit les nouvelles lois le 7 juillet. Voila commenca le nouveau gouvernement de Takauji (Muromachi Bakufu). D'autre cote, Godaigo fuit de Kyoto en decembre et etablit la nouvelle dynastie a Yoshino (la dynastie du sud).
Dans l'opposition de deux dynasties, Takauji fut nomme au nouveau Shogun par la dynastie du nord a Kyoto en aout 1338.
Cependant, apres sa nomination de Shogun, des rebellions de sa famille et sa parti, des attaques de l'armee de dynastie du sud continuerent et le nouveau Bakufu ne se stabilisa facilement.

Dernierement renouvelee au 29 janvier, 2006



Introduction pour ce lexique

La Chronologie

Table alphabetique

@ @@@@